Histoire générale de Paulilles (1870-1984) - Résumé et sommaire

Histoire générale de Paulilles (1870-1984) - Résumé et sommaire

 

 

Dynamiterie - Un paysage caractéristique

 

Au cours de la guerre de 1870, l’ingénieur suédois Alfred Nobel et son associé Paul Barbe, polytechnicien originaire de Nancy, ont été les promoteurs de l’usine de dynamite de Paulilles, première usine de dynamite établie en province française et destinée à la fabrication industrielle de cet explosif. Celle-ci a poursuivi ses activités durant plus d’un siècle, jusqu’à sa fermeture définitive en 1984.

L’étude proposée a pour objet de retracer les grandes étapes de son évolution : motifs de son implantation en Méditerranée dans l’anse de Paulilles (près de Port-Vendres, Pyrénées-Orientales), productions de guerre ou de paix depuis la IIIe République, liées notamment à l’industrie extractive et aux travaux publics (ex : Panama), débouchés contemporains (placage par explosifs). Son importance socio-économique et politique transparaît également à travers la notoriété de ses administrateurs (ex : Nobel, Clémenceau) et la mise en place d’une législation nouvelle (ex : loi de 1875 autorisant l’industrie privée à fabriquer de la dynamite). A ces éléments s’ajoute un fort sentiment  identitaire du personnel ouvrier.

Le second volet concerne le patrimoine industriel du site de Paulilles, intimement lié au processus de production de la dynamite et à la dangerosité des produits. Individualisés en plusieurs catégories, les fabriques de nitroglycérine, de dynamite, ateliers d’encartouchage et autres sont représentatifs de la chaîne opératoire de fabrication. D’autre part, la panoplie de protection contre les risques d’explosions, enceintes élevées jusqu’aux toits, galeries de circulation puis sas de sécurité, constituent un paysage industriel spectaculaire et spécifique à cette activité industrielle. Une lecture de ce paysage est réalisée à partir de l’ancienne cartographie du site.

Après la fermeture de l’usine, la friche industrielle de Paulilles a été l’objet de programmes d’urbanisme touristique à vocation spéculative (projet Méry). Acquise en 1998 par le Conservatoire de l’Espace littoral et des Rivages lacustres, elle fait actuellement l’objet de nouvelles contraintes et enjeux environnementaux. Cette étude s’inscrit dans le cadre des recherches consécutives à ce transfert de propriété.

Les sources et iconographie utilisées pour cette étude présentent une grande diversité: Archives Départementales des Pyrénées-Orientales, Archives Nationales et de diverses communes, documents de l’est de la France, archives privées de la Société Nobel France et SNPE, rapports et correspondances des administrations (DRIRE, DDE, Conservatoire du Littoral). Les sources orales sont issues de réunions de travail et de témoignages d’associations.

Edwige Praca

 

 

SOMMAIRE

Histoire générale du site de Paulilles (1870-1984). Première synthèse

 

Résumé

Introduction

Implantation de l’usine de Paulilles (1865-1870)

Les inventions en matière d’explosifs

La répartition des fabriques

Les conséquences de la guerre de 1870 en France

L’opportunité d’une industrie d’armement réactualisée

Le choix du site de Paulilles

Développement de Paulilles (1870-1918)

Productions

Impact économique dans l’agriculture et la pêche

Impact économique dans les mines et travaux publics

Industrie militaire

Impact politique et social

Diversification et modernisation (1919-1971)

Productions et impact économique

Concentrations de la Société Générale

Impact politique et social

Déclin et fermeture de Paulilles (1972-1984)        

Grandes étapes de l’évolution du site de Paulilles              

Généralités

Dynamiterie 0  

Dynamiterie 1

Dynamiterie 2

Conclusion provisoire

Plans et photographies

Annexes

_________________________________ 

 

BIBLIOGRAPHIE

Résumé et sommaire ci-dessus extraits de :

PRACA Edwige, Histoire générale de Paulilles (1870-1984). Première synthèse, Conservatoire de l’Espace littoral, Région Languedoc-Roussillon, Montpellier, vol. 1,  2000.

La partie Grandes étapes de l'évolution du site de Paulilles (1870-1984), figurant dans cette même étude, est mise en ligne sur le site Amis de Paulilles, rubrique Patrimoine.