Résultat des élections à l'usine de Paulilles en 1948

Résultat des élections à l'usine de Paulilles en 1948

 

Publié en janvier 1948, le résultat des élections à l'usine de dynamite de Paulilles (Pyrénées-Orientales) exprime une large victoire cégétiste. Parmi les ouvriers CGT de la dynamiterie figure Vincent FORT, responsable syndical, membre du comité d'établissement et du comité central d'entreprise, ensuite licencié par la direction lors des grèves dures de 1949.

Est également mentionné lors des élections de 1948 le dénommé GUIGNON, qualifié de "scissionniste, représentant de FO", dont le syndicat est mis en échec par la victoire cégétiste. On notera que les cadres et agents de maîtrise ont pour leur part élu, à une voix près, la liste FO de l'entreprise,  la CGT étant pour sa part victorieuse parmi les suppléants de cette même catégorie socio-professionnelle.

E. PRACA

 

 DOCUMENT - 1948

Résultats des élections à l'usine de Paulilles

publiés le 24 janvier 1948

 

Membres titulaires ouvriers

Votants : 183

Liste CGT : 128 voix, élue

Liste FO : 50

Nuls : 5

 

Membres suppléants ouvriers

Votants : 184

Liste CGT : 128 voix, élue

Liste FO : 45

Nuls : 11

 

Cadres et agents de maîtrise - titulaires

Votants : 21

Liste CGT : 10

Liste FO : 11, élue

 

Cadres et agents de maîtrise - suppléants

Votants : 21

Liste CGT : 12 voix, élue

Liste FO : 9

 __________________________________

 

BIBLIOGRAPHIE

Résultats extraits du journal Le Travailleur Catalan, Perpignan, 24-1-1948.