INTEMPERIES sur le site de PAULILLES

 

Paulilles sous la neige

 

Située dans l’anse marine du même nom, la dynamiterie de Paulilles subit deux types d’intempéries : d’une part les violentes tempêtes survenues depuis la Méditerranée, d’autre part les inondations provoquées par les torrents avoisinants. La presse locale se fait l'écho de ces perturbations qui jalonnent l’existence du site, obligeant à la fermeture provisoire de l’usine et à de régulières réparations, et mettant aux aguets la population. La neige qui s’ajoute certains hivers occasionne des situations exceptionnelles. En définitive, dans l'ensemble des dynamiteries, ces risques naturels conditionnent, en le fractionnant, le rythme du travail industriel.

 E. PRACA

 

DOCUMENTS

Intempéries sur le site de Paulilles

Extraits de presse

 

Journal des débats politiques et littéraires - 18-11-1887

« Perpignan le 17 novembre

Un trois-mâts mouillé en rade de Paulillles, en face de l’usine de dynamite située près de Port-Vendres, a chassé sur ses ancres pendant une violente tempête et s’est brisé sur les rochers de la côte ».

Revue des eaux et forêts - 1892

...effets produits en janvier 1889 par les petits cours de la côte. (...) Les ravins du Ravaner, de Paulilles et de la Baillaury, situés sur les versants dénudés de la même montagne, ont causé de graves dégâts sur lesquels il est inutile de revenir.

Journal des débats politiques et littéraires - 15-11-1897

« Perpignan, le 14 novembre

Un orage épouvantable dure depuis hier. Il a continué toute la nuit avec éclairs et tonnerre. A Torreilles, près Perpignan, la foudre est tombée sur le toit de l'église et en a démoli une partie.

On télégraphie de Port-Vendres que la fabrique de dynamite de Paulilles est envahie par les eaux. Les ateliers ont dû être évacués.

À Cerbère, le village est toujours privé de communications. Le préfet a de nouveau envoyé aux habitants une quantité considérable de pain et de pommes de terre.

À la gare de Cerbère, deux wagons ont été culbutés par un éboulement. Le village de Bages, près Perpignan, a été envahi cette nuit par les eaux. Les dégâts sont importants ».

La Croix - 2-10-1913

L'usine de Paulilles détruite - A l'usine de dynamite de Paulilles, près de Port-Vendres, l'inondation a fait de grands ravages. La plupart des ateliers ont été emportés par les eaux. Les dégâts dépassent 1 500 000 francs.

L’Ouest-Eclair - 21-12-1920

« LA NEIGE DANS LES PYRÉNÉES - PERPIGNAN, 20 décembre. La neige est tombée abondamment sur le département et dans toute la région. Les trains circulent difficilement et certains ont été supprimés. De nombreux éboulements se sont produits sur les routes interrompant les communications avec les villages qui sont complètement isolés. A l'usine de Paulilles, les dégâts occasionnés par les inondations atteignent 1 million de francs.

A la tempête de neige a succédé une pluie abondante qui en précipitant la fonte des neiges menace de provoquer des inondations. Les communications entre les Pyrénées-Orientales et l'Ariège sont interrompues. A L'Hospitalet (Ariège), les habitants sont bloqués chez eux, la couche de neige atteignant près de deux mètres. Des avalanches se sont produites sur divers points occasionnant des dégâts aux routes ».

_____________________________

 

POUR EN SAVOIR PLUS

PRACA E., Ablon – Chutes de neige – Février 1916, Site Amis de Paulilles, Rubrique Risques/Accidents-Grèves.