Paul BARBE - Société minière FAFCHAMPS et Cie - 1875

Paul BARBE - Société minière FAFCHAMPS et Cie - 1875

 

 

Intéressé en premier lieu par l’extraction minière, le maître de forges Paul Barbe (1836-1890) investit au printemps 1875 dans une entreprise située en Moravie, et devient l’un des fondateurs de la société minière Fafchamps et Compagnie. La création de cette société illustre l’intérêt porté par cet ingénieur lorrain à l’un de ses deux domaines de prédilection, le second étant celui de l’industrie de la dynamite.

La fondation de la société Fafchamps et Cie fait en effet suite à celle de plusieurs sociétés métallurgiques ou de dynamite Nobel créées en Europe de 1870 à 1875 et précède de peu la fondation à Paris de la Société Générale pour la Fabrication de la Dynamite, à l’origine de la réouverture de la dynamiterie de Paulilles.

Fondation de Fafchamps et Cie

Cette société est fondée suivant acte sous seings privés en date du 10 mai 1875, passé à Biseng (Autriche-Hongrie)[1], entre Barthélémy Fafchamps, propriétaire de mines demeurant à Biseng, et Paul Barbe, maître de forges domicilié à Paris.

Créée en commandite sous la raison sociale Fafchamps et Cie, elle a pour objet la recherche et l’exploitation des mines de houille, lignite, mines de fer et autres minerais, ainsi que le commerce, la préparation et l’exploitation industrielle qu’entraîne l’extraction des produits bruts. Le siège social est établi à Biseng. Lors de sa création, le capital social est provisoirement fixé à 45 500 florins, et les deux associés apportent, chacun pour moitié, différents objets et droits cités dans l’acte de fondation.

Au 31 août 1876, Paul Barbe a versé une somme de 12 500 florins d’Autriche-Hongrie, montant de sa commandite dans la société, et le solde créditeur de son compte s’élève à 9 568 florins, pour avance également faite à la société. Plus largement, cette somme figure à l’actif de son bilan financier, dont un état recense l’ensemble des investissements. Ces quelques indications concernent donc la création de la société Fafchamps et Cie sous l'angle des apports de Paul Barbe.

Histoire ouverte et comparée

Selon diverses mises en ligne, l’origine de la famille Fafchamps semble se situer en Belgique, où certains de ses membres contribuent par leurs inventions à l’essor de l’industrie minière.

Toutefois, en raison de la pénurie des sources, seules subsistent quelques mentions relatives à la création de cette société, et il n'apparaît pas possible d'en établir une chronologie plus précise dans l'immédiat. En tout état de cause, cette société ne figure plus dans l’inventaire après décès de Paul Barbe, établi en 1890.

Surtout, la société Fafchamps et Cie tend à se classer au rang des sociétés métallurgiques de Paul Barbe dont les intérêts transcendent les frontières : tel est également le cas de la société en commandite Barbe père et fils et Cie, fondée en 1865 et dont les associés demeurent en Allemagne et en Prusse rhénane.

E. PRACA

 ________________________

 

SOURCES

A.N., Inventaire après décès de Mme Quennec épouse Barbe, Paris, 1876.

POUR EN SAVOIR PLUS

Moravie années 1860 : Dynamite, minerai de fer et grenats...



[1] Ville de Bzenec, actuelle Moravie, Bisenz en allemand.