Dynamite Nobel - MINES d'OR de VERA-CRUZ - 1880

 

Tucson Mountains

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la recherche aurifère se poursuit sur le continent américain. De fait, les actionnaires de la dynamite soutiennent la recherche de mines d’or venant compléter, en cas de réussite, les bénéfices tirés des mines d’or du Callao, situées au Vénézuela. Pour Alfred Nobel et son entourage industriel, il s’agit donc de soutenir financièrement la recherche locale, avant la création définitive d’une puissante société dite Société des Mines d’or de Vera-Cruz, située cette fois au Honduras.

Un camp de mineurs est de fait mentionné en 1880 à Vera-Cruz, sur la face ouest des « Tucson Mountains », relevant sans aucun doute de la société initiée à Paris par les promoteurs de la dynamiterie de Paulilles. Il prélude à une installation plus importante dans les années 1890, dont il conviendrait toutefois de préciser l’origine des capitaux. En tout état de cause, les premiers promoteurs de la société de recherches aurifères du Honduras - Halphen, Nobel, Roux et Mialane - sont dans le même temps les fondateurs de la Société Générale pour la Fabrication de la Dynamite, dont dépend le site de Paulilles.

E. PRACA

 

DOCUMENT

Recherches de mines d’or

à Santa-Cruz – Honduras

1880

 

« Entre les soussignés :

M.M. Halphen Germain, négociant, 2 rue Taitbout, à Paris

Nobel Alfred, ingénieur, demeurant à Paris, 53 avenue Malakoff

Mialane André, propriétaire à Lunas (Hérault)

Roux Louis Pierre, ingénieur en chef des Poudres, à Paris, 33 rue de Berlin

Gaubert Louis, négociant, 13 avenue Trudaine à Paris

Fehr Sigismond, négociant au Havre

Fondateurs éventuels de la société des Mines d’or de Santa-Cruz (Honduras), il est constitué un fonds perdu de trente mille francs, soit cinq mille francs pour chacun d’eux, à l’effet de subvenir aux recherches nécessaires pour reconnaître l’existence et la valeur des dites mines de Santa-Cruz et établir les bases de la Société future.

Dans le cas où la somme de trente mille francs n’aurait pas été dépensée, la dépense réelle sera répartie également entre eux.

Chacun des soussignés se réserve individuellement le droit, après avoir pris connaissance du rapport de l’Ingénieur chargé de la mission d’explorer les terrains aurifères de Santa Cruz, de continuer son concours à l’œuvre entreprise, comme fondateur, ou de se retirer.

Les fondateurs demeurant seront de droit portés dans les statuts comme administrateurs de la société future. Ils seront néanmoins libres de ne pas accepter ; mais ils devront dans tous les cas, continuer leur concours pour la constitution de la société.

Les conditions dans lesquelles la société sera constituée et spécialement le capital social et le nombre d’actions à émettre ne seront déterminées qu’après la mission de l’Ingénieur ; néanmoins les soussignés admettent dès aujourd’hui les bases suivantes comme devant servir de point de départ à celles qui seront ultérieurement fixées.

Société constituée au capital de six millions deux cent mille francs (6 200 000 F) soit Douze mille quatre cents actions (12400) de cinq cents parts (500F) sur lesquelles

A souscrire (six mille actions) : 6 000 actions

aux concessionnaires (quatre mille actions) : 4 000 actions

aux fondateurs (Deux mille quatre cent actions) : 2 400 actions

Total (Douze mille quatre cents actions) : 12 400 actions

Les six mille actions (6000) actions de capital seront privilégiées, elles recevront avant tout dividende, un intérêt de cinq pour cent (5%) et un amortissement de cinq pour cent (5%).

Les deux mille quatre cents (2400) actions de fondateurs seront divisées de la manière suivante :

Douze cents (1200) actions seront remises immédiatement aux fondateurs, soit deux cents (200) à chacun d’eux.

Les douze cents (1200) autres actions serviront aux frais d’émission.

A cet effet, chaque fondateur recevra le vingt pour cent (20%) soit une action de fondateur pour cinq actions de capital qu’il souscrira ou fera souscrire sauf réduction proportionnelle si le chiffre d’actions à émettre était dépassé.

Après un délai déterminé, un mois par exemple, le nombre d’actions restant à souscrire sera émis par une maison de banque, qui recevra, comme commission, le cinquième de ce nombre en actions de fondateurs, soit le nombre de ces actions demeurées disponibles.

Fait à Paris en six exemplaires dont un pour chacune des parties contractantes, le douze avril mil huit cent quatre vingt.

Par pouvoir dudit Mialane, approuvé l’écriture [non lisible]

approuvé l’écriture (Germain Halphen)

approuvé l’écriture (Roux)

approuvé l’écriture (L. Gaubert)

approuvé l’écriture (Fehr)

approuvé l’écriture (A Nobel)

___________________________________

 

SOURCES

Archives Nationales de Suède - Stockholm - Correspondance NOBEL – 1880.

POUR EN SAVOIR PLUS

Mention du camp de mineurs : "Mines d'or Vera-Cruz 1880" dans Ghost Towns and Mining Camps of New Mexico, Internet.

PRACA E., Louis ROUX et la mine d'or du Callao - 1882-1892, Site Amis de Paulilles, rubrique Productions.