Dynamiteries de PAULILLES et d'EUROPE du NORD - 2016

 Plan d'exposition

 

Inventeur de la dynamite, Alfred Nobel fonde un empire industriel couvrant l’espace européen et depuis la Suède, son industrie se répand selon un axe nord-sud, d’abord en Europe du Nord puis en Europe du Sud. Dans ce cadre, l’exposition  « Dynamiteries de Paulilles et d’Europe du Nord » a pour objet de présenter le patrimoine dynamitier des régions septentrionales.

Europe du Nord et Europe centrale

Au sein de cet espace, le centre névralgique de la production se situe tout d’abord à Hambourg où le savant élit domicile de 1865 à 1873. A partir de cette métropole, le circuit des dynamiteries européennes permet dès lors de visualiser ce vaste patrimoine, courant de l’embouchure de l’Elbe jusqu’en Slovaquie, au cœur de l’Europe centrale.

Une comparaison géographique

En 1873, Nobel s’installe ensuite à Paris, après avoir présidé à la fondation de dynamiteries méridionales. A terme, ce panorama visuel permet donc une comparaison entre dynamiteries géographiquement éloignées, et notamment avec celle de Paulilles, fondée en 1870 sur la façade de Méditerranée. 

E. PRACA

Commissaire d'exposition

 
  • 1 - Présentation générale
     
  • 2 - Un circuit européen
     
  • 3 - Krümmel - Sur l'Elbe
     
  • 4 - Schlebusch - Région Rhénane
     
  • 5 - Zamky - Près de Prague
     
  • 6 - Presbourg - En Slovaquie
     
  • 7 - Saint-Lambrecht - Alpes autrichiennes
     
  • 8 - Paulilles - En Méditerranée

 

POUR EN SAVOIR PLUS

Sur les sources de cette exposition