Paulilles - SYNDICAT UNIQUE des ouvriers et employés - 1944

 


 

En 1941, le régime de Vichy promulgue une loi relative à la réorganisation de l’ensemble des professions. Les industries chimiques sont ainsi regroupées en « famille professionnelle des industries chimiques » et une commission provisoire est nommée, destinée à la réorganisation de ce vaste secteur professionnel. Le régime autoritaire de Vichy procède également à la dissolution des syndicats précédemment existants et un décret de 1943 porte ensuite constitution de nouveaux syndicats professionnels uniques, formés sur la base des nouveaux organismes ainsi créés.

En juin 1944, un arrêté entérine finalement la création de ces nouveaux syndicats professionnels et interclassistes : en raison de la diversité des branches d’activité de l’industrie chimique, plusieurs syndicats sont en réalité créés selon un découpage sectoriel ou géographique, dont le « Syndicat unique des ouvriers et employés de la famille des industries chimiques des Pyrénées-Orientales et de l'Aude », siégeant à Perpignan. Dans le cadre du régime politique institué par Pétain, les membres du conseil d’administration n’en sont pas élus mais nommés et l’on y trouve plusieurs salariés de la dynamiterie de Paulilles.

A titre d'exemple, y figure l’ouvrier poudrier Aimé Vilar, né en 1911 et domicilié à Banyuls-sur-Mer. En 1942, celui-ci est le seul salarié de Paulilles nommé membre de la « commission provisoire d'organisation pour la famille professionnelle des industries chimiques ». Egalement administrateur du syndicat formé en 1944, il est encore salarié à la dynamiterie fin 1945. Son rôle exact au sein de l'entreprise reste toutefois à préciser, durant le cours de la Seconde Guerre Mondiale. Pour sa part, le syndicat unique créé sous les ordres de Vichy semble n'avoir guère vécu qu'un temps limité. Il est en effet fondé deux mois avant la retraite allemande de la zone côtière, marquée le 19 août 1944 par le dynamitage du port de Port-Vendres, situé à proximité de Paulilles.

E. PRACA

 

 

DOCUMENT - Juin 1944

"Syndicats uniques dans la famille des industries chimiques"

 

"Le ministre secrétaire d'État à la production industrielle et aux communications et le ministre secrétaire d'État au travail et à la solidarité nationale,

Vu la loi n° 4260 du 4 octobre 1941 relative à l'organisation sociale des professions et notamment l'article 70 ;

Vu le décret n° 2136 du 28 août 1943 relatif à la constitution des nouveaux syndicats professionnels uniques en partant des organismes existants et notamment l'article 1er ;

Vu l'avis de la commission provisoire d'organisation de la famille professionnelle des industries chimiques ;

Sur la proposition du conseiller d'État secrétaire général du travail,

Arrêtent : (...)

Art 1 - Un syndicat des ouvriers et employés, ayant son siège social à Perpignan, est créé dans le cadre de la famille des industries chimiques.

Il prend comme dénomination le titre de Syndicat unique des ouvriers et employés de la famille des industries chimiques des Pyrénées-Orientales et de l'Aude.

Il a pour circonscription territoriale les départements des Pyrénées-Orientales et de l’Aude.

Art.2 - Sont membres du syndicat des ouvriers et employés de la famille des industries chimiques exerçant, dans les établissements situés dans la circonscription territoriale du syndicat, une des spécialités ou fonctions entrant dans les catégories sociales représentées.

Art. 3 - Sont désignés comme membres du conseil d'administration du syndicat :

MM. GERMA François - GUISSET Damien - LHUAIRE Edmond – GARIDOU Joseph - GASSULL Norbert - VILAR Aimé - MARSENACH Louis - Mme SAVE Claire".

_______________________________

 

SOURCES

Journal Officiel, 21-6-1944, consultable sur Gallica. L'arrêté énumère les différents syndicats uniques, créés dans le cadre de la "famille des industries chimiques".

POUR EN SAVOIR PLUS

Article "Destructions à Port-Vendres - 1944", site Edwige Praca, rubrique Economie.

Article "Liste du personnel de la dynamiterie de Paulilles en 1945", site Amis de Paulilles, rubrique Administration/Personnel.

Norbert GASSULL est mentionné parmi les accidentés de Paulilles en 1958 :

Article "Accidentés de Paulilles - Explosion du 17-11-1958", rubrique Risques/Accidents.