Sociétés d'Explosifs - PERSONNEL DIVERS

Sociétés d'Explosifs - PERSONNEL DIVERS

 

Issus des grandes écoles françaises, les ingénieurs et directeurs d'entreprise sont régulièrement recensés par ces établissements et figurent dans les annuaires publiés à cet effet. Leur présentation est donc appelée à évoluer.

 

Ets Gaupillat

GOURLET Gaston : diplômé des Arts et Manufactures, promotion 1943. Directeur des usines des Ets Gaupillat (Sèvres) (explosifs, détonateurs, munitions de chasse à Sèvres, Seine et Oise). (Annuaire Ecole Centrale Arts et Manufactures, 1950).

Autres établissements industriels

CHOPIN Marius : chimiste diplômé de l'Ecole de Physique et Chimie Industrielles de Paris, promotion 1910. Ingénieur chef du Service des Explosifs à oxygène liquide (Cartouches Weber) aux Etablissements de Wendel à Hayange (Moselle) (Ville de Paris, Ecole municipale de Physique et Chimie Industrielles. Cinquante années de sciences appliquées à l'industrie, 1882-1932).

HENRIOT Robert : diplômé des Arts et Manufactures, promotion 1917. Directeur des usines Schloesing Frères et Cie à Arles puis ingénieur à la Poudrerie nationale de Sorgues, domicilié à Sorgues (Vaucluse). (Annuaire Ecole Centrale Arts et Manufactures, 1938 et 1950).

LAMOUR Jean : diplômé des Arts et Manufactures, promotion 1926, licencié es-sciences. Mentionné en 1938 comme ingénieur conseil, directeur agence à Paris de la Cie Industrielle d'Applications Thermiques - C.I.A.T. (aéothermes, échangeurs, ventilation). En 1950, chef du service commerce comptabilité des Mines et Grands Travaux du Maroc (explosifs, matériel de mines et chantiers, de construction, produits métallurgiques). Bureaux et domicile à Casablanca (Annuaire Ecole Centrale Arts et Manufactures, 1938 et 1950).

MARTY Jean : diplômé des Arts et Manufactures, promotion 1921. Ingénieur de la Société des Grands Travaux d'Extrême-Orient, puis ingénieur à la S.A.C.E.R. (bitulhite et revêtements spéciaux), domicilié à Grenoble. Ensuite représentant de l'industrie de Matériel américain importé (Travaux-Publics), puis ingénieur aux Engins explosifs Brandt (pour travaux sous-marins); bureaux et domicile à Marseille. (Annuaire Ecole Centrale Arts et Manufactures, 1938 et 1950).