Dynamiterie de Cugny et autres - Personnel divers

 


 

L'installation de la dynamiterie de Cugny, située dans la forêt de Fontainebleau, près de la commune de La Genevraye (Seine et Oise - 77), est autorisée par un décret du 22 mars 1887. La fabrique appartient à la Société Française des Explosifs, dont la société soeur, la Société Davey Bickord Smith, produit des mèches de sûreté, des cordeaux détonants et des amorces.

Concurrente de la celle de Paulilles, cette dynamiterie est mise en activité par Xavier Bender, ancien directeur de la fabrique Nobel des Pyrénées-Orientales, qui arrive sur les lieux avec un groupe d'ouvriers issus, comme lui, de Paulilles. Ce noyau de personnel, d'origine doublement méridionale et lorraine, s'enracine dès lors sur ce nouvel espace en mutation, dont il complète également la population.

 

PERSONNEL DIVERS

Société Française des Explosifs

COZETTE Gilbert : diplômé des Arts et Manufactures, promotion 1948, il est ingénieur aux Constructions Ed. Coignet puis à  la dynamiterie de Cugny, dépendant de la Société Française des Explosifs (Seine et Marne). (Annuaire Ecole Centrale Arts et Manufactures, 1950).

CREPEL Louis Joseph : né vers 1869 - Chimiste à la dynamiterie de Cugny, témoin à la naissance de Jean Georges GARDE, fils de Léon Jules GARDE, ingénieur à la même dynamiterie, (AD77, acte de naissance du 12-7-1892 n°13).

GARDE Léon Jules (1854-1899) : né à Paris en 1854, ingénieur diplômé de l’Ecole d’Arts et Métiers de Chalons en 1874, entré à la dynamiterie de Paulilles en 1878, adjoint au chef de fabrication Edmond Révillon, puis chef de fabrication (mention 1882). Brûlé lors de l’explosion de 1886, il installe avec Xavier Bender,  ancien directeur de Paulilles, la dynamiterie de Cugny. Devenu directeur de cette dynamiterie, fondateur de la SSM des Ouvriers et Ouvrières de l’usine de Cugny, maire de La Genevraye (Seine et Marne), décédé en 1899 à l’âge de 45 ans[30]. Epoux de Justine Junie Roux, d'où descendance à Paulilles et à La Genevraye : Léon; André; Jean et Marcel. Jean Georges Garde, né le 12-7-1892 à La Genevraye, époux le 15-4-1920 à Mulhouse de Ernestine Hilman, décède à Marseille le 27-10-1960 (AD77, 6E214/6, La Genevraye, acte naissance n°13 du 12-5-1892).

HEYDT Albert (1857-1923) : né le 6 octobre 1857 à Mutzig (Bas-Rhin), fils de François Joseph Heydt et de Barbe Meyerhöffer, hôtelière. Agent comptable à la dynamiterie de Paulilles puis comptable à la dynamiterie de La Genevraye, près de Cugny, fondée par Xavier Bender. Marié en 1892 à La Genevraye avec Adèle Leblanc (1872-1924), fille de Séverin Leblanc, cultivateur et de Louise Granpré, domiciliés à Cugny, d’où descendance (Oscar Heydt décédé en 1915 et Suzanne Alexandrine Heydt, née le 30-7-1893 à La Genevraye, épouse le 15-4-1919 à Paris de Paul Alexis Bossuat : acte de naissance de Suzanne Alexandrine le 31-7-1893 in AD77). Témoin au mariage d'Albert Heydt : Léon Garde ingénieur à la dynamiterie de Paulilles puis de La Genevraye (AD77, 6E214/6, mariage du 2-6-1892, acte n°9).

HYRONIMUS François (1874-1952) : né le 7 juin 1874 à Bar-le-Duc (Meuse), fils d’Eugène Didier Hyronimus, représentant de commerce et d’Anne Antoinette Blondeau. Promotion 1892 de l'Ecole de Physique et Chimie Industrielles de Paris, diplômé en 1895. Chimiste à la Soie de Chardonnet; chimiste à la Société d' Electro-Chimie; chimiste aux usines P. Linet (engrais); chimiste et sous-directeur d'usine à la Société française des Munitions de chasse, de tir et de guerre; directeur pendant 32 ans de la dynamiterie de Cugny, par Montigny sur Loing (Seine-et-Marne), dépendant de la Société Française des Explosifs. Administrateur et secrétaire général de la Société française des explosifs. Membre de la Société des Ingénieurs civils de France à compter de 1924 ; Légion d’honneur en 1930. Maire de La Genevraye et juge au Tribunal de commerce de Montereau. Décédé en janvier 1952. (Ville de Paris, Ecole municipale de Physique et Chimie Industrielles. Cinquante années de sciences appliquées à l'industrie, 1882-1932 ; Société des Ingénieurs civils de France, annuaire 1938 ; dossier LH 19800035/0075/9302).

JACOB Pierre : Promotion 1903 de l'Ecole de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris - Devenu planteur au Cap, près de Bourail en Nouvelle-Calédonie, après avoir été : ingénieur aux Sociétés Cyanor et Cellulose à Bruxelles; chimiste à la Société des Matières colorantes et Produits Chimiques de Saint-Denis; chimiste à la Société Française des Explosifs (Annuaire 1937 de l'Association amicale des Anciens Elèves de l'Ecole de Physique et de Chimie de la Vielle de Paris, p.123).

LEBAS Henri : né vers 1855, employé à la dynamiterie de Cugny, témoin au mariage de Louis SALVAT en juin 1892.

RODOR Honoré Pierre : né vers 1860, employé à la dynamiterie de Cugny, époux de Victorine Françoise Marie MARTY, née vers 1863, d'où Germaine Berthe Clémence RODOR, née le 26-3-1893 à La Genevraye, épouse en 1911 de Lucien MILLET (AD77 - Acte naissance Germaine Rodor, 26-3-1893).

RODOR Françoise Marguerite Julienne : cartouchière, décédée à Cugny La Genevraye le 1-3-1901, à l'âge de 20 ans, célibataire (AD77 - acte décès n°190).

ROUILLON Marcel : ingénieur diplômé des Arts et Manufactures, promotion 1923; sous directeur puis directeur de la dynamiterie de Cugny, par Montigny sur Loing (Seine et Marne), dépendant de la Société Française des Explosifs. Membre de la Société des Ingénieurs civils de France à compter de 1931. (Société des Ingénieurs civils de France, 1931; Annuaire Ecole Centrale Arts et Manufactures 1938 et 1950).

SALVAT Louis : né le 25 mars 1860 à Saint Paul de Fenouillet (66), fils d'Antoine SALVAT, roulier et de Jeanne JOURDA. Employé à la dynamiterie de Cugny, épouse le 25-6-1892 à Cugny : Adèle Joséphine OFFRE, née à Perpignan le 3-2-1869, veuve de Pierre Joseph ALBERTY et fille de Marie Adélaïde Caroline OFFRE (AD77, acte mariage n°12 du 25-6-1892).

THOMAS Rémy : ingénieur chimiste promotion 1903 de l'Ecole de Physique et de Chimie industrielles de la ville de Paris - Chef de travaux aux Laboratoires de Recherches du Bouchet, Le Bouchet, par Vert le Petit, Seine et Oise, mention en 1937 - ex-directeur de la fabrication du camphre synthétique à la Société Alsacienne de Produits chimiques - ex-directeur de la Société Alsacienne et Lorraine des Explosifs - ex-chef de la fabrication à la Société Française des Explosifs (Annuaire Ecole Physique et Chimie Industrielles de Paris, Année 1937, p.151).

Société Davey, Bickford, Smith et Cie

BREULEUX Georges : né à Alger, diplômé des Arts et Manufactures promotion 1913, domicilié à Toulouse en 1913 (Annuaire Arts et Manufactures 1914). Administrateur-délégué de la Cie de Détartrage et de Constructions mécaniques, également agent de la Société Davey, Bickford, Smith et Cie, siégeant à Rouen. Domicilié à Alger. N'exerce plus cette dernière fonction en 1950 (Annuaire Ecole Centrale Arts et Manufactures 1938 et 1950).

SAINTVOIRIN Robert : diplômé des Arts et Manufactures promotion 1919, licencié es-sciences, il est tout d'abord ingénieur aux Mines de Villeroy. En 1938, mentionné comme directeur de la cartoucherie de Jarny(Meurthe et Moselle), usine dépendant de la Société des Ets Davey-Smith (Annuaire Ecole Centrale Arts et Manufactures 1938). N'exerce plus cette dernière fonction en 1950, domicilié à Paris (Annuaire Ecole Centrale Arts et Manufactures 1950).

________________________________

 

POUR EN SAVOIR PLUS

PRACA E., Xavier BENDER, directeur de la dynamiterie de Paulilles (1845-1933), site Amis de Paulilles, rubrique Administration/Patronat

La dynamiterie de Cugny-La Genevraye en images - Histoire - Patrimoine et réhabilitation, Site Amis de Paulilles, rubrique Etudes.