Société Générale pour la Fabrication de la Dynamite : L. Roux 1823-1904

Société Générale pour la Fabrication de la Dynamite : L. Roux 1823-1904

 

Né en 1823 à Marseille, Louis Roux est ingénieur en chef des Poudres et Salpêtres de l'Etat. En disponibilité de la fonction publique, il devient en 1875, directeur de la Société Générale pour la Fabrication de la Dynamite fondée cette même année par Alfred Nobel et Paul Barbe. Il est le premier directeur figurant à la tête de cette société créée par Nobel en France et demeure à ce poste de responsabilité jusqu'au tournant du XXe siècle. Il décède à Paris en 1904.

Ingénieur en chef des Poudres et Salpêtres

Directeur de la poudrerie de St Chamas près de Marseille puis ingénieur en chef des Poudres et Salpêtres de l’Etat, Louis Roux (1823-1904) coordonne notamment, lors de la guerre de 1870, le fonctionnement des poudreries de la capitale. Il est alors connu d’Alfred Nobel qui s’adresse à lui après avoir temporairement perdu contact avec son associé, Paul Barbe, lors des combats que celui-ci mène à Toul contre l’armée prussienne.

Négociateur pour l'Etat

Ce premier contact est suivi d’autres. Au cours de la guerre, Alfred Nobel et Paul Barbe ont en effet créé la dynamiterie de Paulilles, située près de Port-Vendres, au pied des Pyrénées orientales. Au lendemain du conflit et de la fermeture du site, Louis Roux devient pour sa part négociateur lors des débats opposant l’Etat aux fondateurs de la dynamiterie, ayant pour enjeu la suppression du monopole d’état sur la fabrication des poudres et la reprise, instamment réclamée, de la fabrication de la dynamite par l’industrie privée.

Directeur de la Société Générale pour la Fabrication de la Dynamite

Au terme de cette procédure, marquée par la victoire de l’industrie privée, est fondée la Société Générale pour la Fabrication de la Dynamite, propriétaire de la fabrique de Paulilles (1875). A compter de cette date, bénéficiaire d'un congé illimité du ministère de la Guerre, Louis Roux devient alors premier directeur de la nouvelle société et conserve cette fonction jusqu’à son décès, survenu à Paris en 1904. Proche d’Alfred Nobel et de Paul Barbe, il participe ainsi pleinement à l’expansion de la société Nobel française et contribue à l’essor de ce secteur industriel sur le territoire national.

Descendance

La descendance de Louis Roux témoigne pour sa part de l'importance accordée à l'industrie du sucre par la France métropolitaine et notamment par le port de Marseille. Né à St Chamas, Charles Marie Roux (1864-1933), fils cadet de Louis Roux, devient en effet directeur de la Sucrerie-Raffinerie de sucre de Hawandich, en Haute Egypte, où il réside et où il est mentionné comme tel au décès de son père, en 1904.

Egalement né à St Chamas dans les Bouches du Rhône, Georges Roux (1861-1890), fils aîné de Louis Roux, illustre pour sa part l'intérêt porté à l'exploitation des mines d'or dans le monde. Il devient ainsi et notamment, au court de sa brève carrière,  ingénieur aux mines d'or de Faria, au Brésil. Le lien avec cette mine paraît être l'ingénieur Boutan, pour sa part envoyé à la mine d'or du Callao (Venezuela), pour le compte d'actionnaires de la Société Générale pour la Fabrication de la Dynamite et qui dispose aussi d'actions de la mine de Faria.

E. PRACA

 

DOCUMENT

 

BIBLIOGRAPHIE
 
Document ci-dessus extrait de : PRACA Edwige, Le site de Paulilles à la croisée de l'histoire internationale et de l'histoire locale (1865-1875), partie "Annexes", Conservatoire du Littoral Région Languedoc-Roussillon, Montpellier, 2002.
 
POUR EN SAVOIR PLUS
 
PRACA E., Louis ROUX - Directeur de la Société Générale pour la Fabrication de la Dynamite - 1875, Site Amis de Paulilles, rubrique Administration/Patronat.
 
PRACA E., Louis Roux et la mine d'or du Callao - 1882-1892, Site Amis de Paulilles, rubrique Productions.
 
PRACA E., Implantation de la dynamiterie de Paulilles, Site Amis de Paulilles, rubrique Patrimoine.
 
PRACA Edwige, site Geneanet : Genealogie Louis Roux.
 
En lien : Georges Roux (1861-1890), fils de Louis Roux et ingénieur des mines.
 
Consulter également "Roux" dans la fenêtre "Recherche",  en page d'accueil du Site Amis de Paulilles.