Société Générale d'Explosifs Cheddites - PATRONAT

Société Générale d'Explosifs Cheddites - PATRONAT

 

 Marque de fabrique Cheddite

 

Fondée en 1914, la Société Générale d'Explosifs Cheddites appartient au groupe Nobel des explosifs. En 1959, elle fusionne avec la Société Nobel-Bozel. Dans cet intervalle, les administrateurs, directeurs et cadres de cette société sont issus des grandes écoles d'ingénieurs, et figurent dans les annuaires régulièrement publiés par ces établissements. Leur parcours professionnel souligne la part importante prise par l'industrie hydroélectrique et celle des chlorates, à la base de la fabrication de la Cheddite. Leur notice est toutefois appelée à évoluer, suivant les divers apports documentaires.

E. PRACA

 

Société Générale d'Explosifs Cheddites

Administrateurs - Directeurs - Cadres

1914-1959

 

Président

BONNET Joseph (1861-1918) : né en 1861 à Grenade (Haute-Garonne), fils de vétérinaire, ingénieur diplômé de l'Ecole Centrale des Arts et Manufactures en 1885 et docteur en droit. Avocat puis, à compter de 1892, ingénieur conseil en matière de propriété industrielle au sein de la maison familiale Ch. Thirion et J. Bonnet, office de brevets d'inventions à Paris - En matière industrielle, fondateur de diverses sociétés d'électricité et surtout président de la Société des Forces motrices et des Usines de l'Arve "la plus grande des usines de chlorate de potasse qui existe en France" (site Léonore dossier LH/288/49, chevalier LH en 1903) - Premier président de la Société Générale d'Explosifs Cheddites en 1914, décédé à Paris en 1918 (GALLIOT A., p.58).

CLEMENCEAU Paul (1857-1946) : né à Nantes en 1857, ingénieur Arts et Manufactures, époux de Sophie Szeps. Second président de la Société Générale d'Explosifs Cheddites à compter de 1919. Se retire en vertu de la loi de 1940 portant limite d'âge des administrateurs, remplacé par Armand GALLIOT (GALLIOT A., p.58 et 71). Décédé à Paris en février 1946.

GALLIOT Armand (1888-1967) : Né en 1888, fils de médecin, polytechnicien, tout d'abord membre du corps de mines. Il mène ensuite "une carrière brillante au Groupe Nobel pour la réorganisation et l'expansion duquel il a beaucoup fait. Il a eu aussi, comme bien d'autres, la tâche ingrate et délicate de protéger le personnel et maintenir la Société pendant l'occupation" (cf biographie en ligne) - Dans le cadre des sociétés Nobel, 3e président de la Société Générale d'Explosifs Cheddites jusqu'à la fusion avec Nobel-Bozel en 1959 - Egalement administrateur de la société d'outre-mer U.C.O.A. fondée en 1949 (GALLIOT A. p. 59, 71 et 72).

LEULLIER Albert : président de la Société Générale d'Explosifs Cheddites de 1946 à 1949. Administrateur de la société au moment de la fusion avec Nobel-Bozel en 1959. Egalement administrateur de la société d'outre-mer U.C.O.A. fondée en 1949 (GALLIOT A. p. 59 et 72).

Administrateurs

BOUCHAYER Hippolyte (1872-1957) : Ingénieur diplômé de l'Ecole Centrale des Arts et Manufactures en 1894, issu d'une famille d'industriels pionnière de l'hydroélectricité dans les Alpes. Travaille toute sa vie avec Bergès fils et joue, en particulier, un grand rôle  dans le rapprochement de Froges avec Alais et Camargue, qui devient Péchiney en 1950 (Revue Centraliens n°622, 12/2012, article : Les hommes qui ont fait le Grenoble du XXe siècle). Administrateur de la Société Générale des Explosifs Cheddites de sa fondation en 1914 à son décès en 1957, sauf une courte période en 1942, par suite d'une loi de 1940 limitant l'âge des administrateurs (GALLIOT A., p.58).

FOUQUET Robert : Diplômé Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne, promotion 1914. Ancien ingénieur en chef du fond à la Société Comte Renard de Sosnovice, président de la Société d'Etudes et de Recherches Pétrolifères, administrateur de la Société Générale d'Explosifs Cheddites jusqu'à la fusion avec Nobel-Bozel en 1959 (GALLIOT A., p.72 pour la société Cheddites). Docteur es-sciences, attaché au laboratoire de minéralogie du Museum. Domicilié à Paris et Rodez (Aveyron). (Annuaire Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne, 1961 - Voir également : Fouquet Jean : directeur technique de la société Nobel Française).

GACHET Robert : administrateur de la Société Générale d'Explosifs Cheddites jusqu'à sa fusion avec la Société Nobel-Bozel en 1959. Remplace Jack LEROUX à la présidence de la société d'outre-mer U.C.O.A. au décès de ce dernier en 1956 (GALLIOT A., p.72).

LE PLAY Pierre (1872-1964) : fils d'Albert Le Play qui fut président de la Société Générale pour la Fabrication de la Dynamite. Epoux de Marie Péreire. Administrateur de la Société Générale des Explosifs Cheddites (GALLIOT A., p.58).

LEVEL Jacques (1869-1939) : Polytechnicien promotion 1889. Au cours de la guerre de 1914-1918, il quitte la fonction d'administrateur-délégué de la Société Générale pour la Fabrication de la Dynamite pour rester simple administrateur de cette société : il consacre alors son activité à la direction de la société Froges, qui fusionne ultérieurement avec Péchiney (GALLIOT A., p.56). Egalement administrateur de la Société Générale des Explosifs Cheddites (GALLIOT A., p.58). Il est remplacé par son fils Philippe LIVRY-LEVEL qui demeure administrateur de cette société jusqu'à sa fusion avec Nobel-Bozel en 1959 (GALLIOT A., p.72).

VASSILIERE Charles : administrateur de la Société Générale des Explosifs Cheddites jusqu'à sa fusion avec Nobel-Bozel en 1959 (GALLIOT A., p.72).

Directeur général de la société

SCHRIMPF Jean : Directeur de la Société Générale des Explosifs Cheddites en 1937, en remplacement de Charles Strauss. Il demeure directeur de la société jusqu'à la fusion avec Nobel-Bozel en 1959. Egalement administrateur de la société d'outre-mer U.C.O.A. fondée en 1949 (GALLIOT A., p.59 et 72).

STRAUSS Charles : nommé directeur de la Société Générale pour la Fabrication des Explosifs Cheddites par Paul Clémenceau après la 1ère G.M. Dans le même temps, secrétaire général de la Société Centrale de Dynamite (GALLIOT A., p.58). Remplacé à sa retraite en 1937 par Jean SCHRIMPF à la direction de la société des Cheddites (GALLIOT A., p.59)

Directeur commercial

CHAMOIN Raymond : ingénieur diplômé des Arts et Manufactures, promotion 1936. Mentionné en 1938 ingénieur de la Cie française des Mines de Bor, à Bor, Moravska-Banovina (Yougoslavie), domicilié dans le Var.  Il devient directeur de l'Union Chimique de l'Ouest Africain (UCOA), directeur commercial de la Société d'Explosifs Cheddites, siégeant 67 bd Haussmann à Paris (Ecole Centrale Arts et Manufactures, Annuaires 1938, 1950 et 1965).

 

_________________________________

BIBLIOGRAPHIE

GALLIOT A., 75 ans d'activité d'un holding - La Société Centrale de Dynamite, 1887-1962.

POUR EN SAVOIR PLUS

PRACA E., Création de la Société Générale d'Explosifs Cheddites - 1914, Site Amis de Paulilles, rubrique Productions.

Sur Hippolyte BOUCHAYER :

"C'est Hippolyte Bouchayer, le troisième fils de Joseph Bouchayer qui a l'idée au début du XXe siècle de racheter une halle de 3 000 m2 construite à Paris en 1900 par les ateliers de Gustave Eiffel à l'occasion de l'Exposition Universelle de Paris. Démontée et transportée à Grenoble par les industries Bouchayer et Viallet, elle prendra la dénomination d'usine A du groupe et servira pendant 60 ans d'atelier de chaudronnerie pour l'industrie hydroélectrique", in Magasin (centre d'art contemporain) — Wikipédia.