DIRECTEURS des Sociétés Nobel

 

Issus des grandes écoles françaises, les directeurs des Sociétés Nobel figurent dans les divers annuaires d'ingénieurs régulièrement publiés par ces établissements. La mise en ligne de leur notice est donc appelée à évoluer. Ces directeurs apparaissent tout d'abord comme directeurs généraux puis se répartissent en deux catégories : directeurs commerciaux et directeurs techniques. 

 

 Société Industrielle pour la Fabrication des Matières Plastiques (S.I. M.P.)

 

Eugène SCHUELLER - 1881-1957 - cf lien sur Wikipedia

Directeur général

SCHUELLER Eugène Paul Louis (1881-1957): né le 20 mars 1881 à Paris (6e), décédé le 23 août 1957 à Ploubazlanec (Côtes d'Armor) (cf acte naissance, état civil Paris) - Ingénieur chimiste, sorti lauréat de l'Institut de chimie appliquée de Paris en 1904, chevalier LH lors de la 1ère Guerre mondiale - Fondateur en 1909 de la future société L'Oréal (selon Wikipedia) - Nommé en 1919 directeur général de la Société Industrielle du Celluloïd : "C'était un ingénieur-chimiste de mérite, aux brillants états de service de guerre, qui avait de larges conceptions" (A. Galliot p.55) - Puis directeur général de la Société Industrielle pour la Fabrication des Matières Plastiques (S.I.M.P.) issue en 1924 de la fusion entre la Société Industrielle du Celluloïd précitée et la Société Générale des Matières Plastiques (soc. Nobel) (A. Galliot p.56) - Enfin directeur général de la Société Nobel Française, remplacé dans les années 1930 par Maurice Henri BELLOC, nommé directeur technique (A. Galliot, p.57).

Pour en savoir plus sur la généalogie : cliquez sur ce lien - Sur la fusion des sociétés citées, article en lien : Société Nobel Française, dynamite et celluloïd : un patronat conjoint   

 

Société Nobel Française

 

 

 

Chef du service commercial « Dynamites »

BERTAGNA Antoine Maximin (1882-1963): né le 7 janvier 1882 à Grasse, fils d’Antoine Jean Baptiste Bertagna, employé des Postes et de Rose Féraud. Ingénieur Ecole Supérieure des Mines de Saint-Etienne, promotion 1909. Tout d’abord ingénieur à la Société minière de Djendeli (1910-1911), à la Société d’Héraclie (1911-1914), aux mines de la Grand-Combe (1918-1919). Ensuite ingénieur puis ingénieur principal aux mines de la Sarre à Ensdorf (Sarre) à compter de 1919, chevalier LH le 24 janvier 1934. En dernier lieu, chef du service commercial « dynamites » à la Société Nobel Française. Décédé le 4 juin 1963. (Ecole Nationale Supérieure des Mines de St Etienne, Annuaire 1961 et dossier LH 19800035/439/58780).

Directeur commercial

POINSSOT Paul : Ingénieur diplômé de Polytechnique, promotion 1936. Ingénieur en chef des Poudres puis directeur commercial de la Société Nobel Française, siégeant 67 bd Haussmann. Il est domicilié en 1965 à Paris. (Ecole Polytechnique, Annuaire 1965).

Directeur technique

BELLOC Maurice Henri : né le 14 décembre 1886 à Bayonne (Basses-Pyrénées), il est ingénieur diplômé de l'Ecole Centrale des Arts et Manufactures, promotion 1910. Dans les années 1930, directeur technique de la Société Nobel Française, siégeant 67 bd Haussmann à Paris, en remplacement de Eugène Schueller. En 1936, il dépose pour le compte de la Société Nobel Française un procédé d'invention pour la fabrication de fibres artificielles (brevet Etats-Unis n°2 035 939, du 31-3-1936, correspondant au brevet français n°667 054 du 23 avril 1932) et un autre brevet en 1940. Il est domicilié en 1913 et 1938 à Paris (Ecole Centrale Arts et Manufactures, Annuaires 1914, 1938 ; état-civil - Bibliog. : A. Galliot, 75 ans d’activité d’un holding...). Il se retire en 1946 de ses fonctions de directeur technique de la Société Nobel Française (A. Galliot, p.66) - Mentionné dans l'intervalle, vers 1941, comme l'un des administrateurs d'Isorel (A. Galliot, p.83) - Ne figure plus dans annuaire Ecole Centrale 1965, mentionné décédé.

FRAMBOURG Pierre (1902-1996): né le 23 août 1902 à Paris, diplômé des Arts et Manufactures, promotion 1925 - Tout d'abord ingénieur à la Cie Générale des Voitures. Ensuite mentionné comme ingénieur puis directeur des Fabrications de la Société Nobel Française (dynamite, celluloïd, matières plastiques), 67 bd Haussmann à Paris. Domicilié à Choisy-le-Roy. (Ecole Centrale Arts et Manufactures, Annuaires 1938 et 1950). Directeur technique du département « Plastiques » de la société Nobel Française. Chef de service de la Société Nobel-Bozel (Ecole Centrale Arts et Manufactures, Annuaire 1965) - Epoux d'Hélène Marguerite Kubler d'où descendance - Décédé à Choisy Le Roi en 1996.

FOUQUET Jean : Ingénieur diplômé de Polytechnique, promotion 1934. En disponibilité des Télécommunications. Directeur technique de la Société Nobel Française, siégeant 67 bd Haussmann. Il est domicilié en 1965 à Paris ( Ecole Polytechnique, Annuaire 1965).

Agent commercial

PAYSANT Jean : ingénieur Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne, promotion 1939-1944. Agent de la société Nobel, localisé à Grenoble (Isère). ( Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne, Annuaire 1961).

 

Société Française des Glycérines

Directeur technique

PEREZ Robert: diplômé des Arts et Manufactures, promotion 1934, ingénieur des services techniques de l’Office national des Combustibles Liquides, 85 bd Montparnasse Paris 6e; dom avenue de Breteuil, Paris 15e (Ecole Centrale Arts et Manufactures, Annuaires 1938 et 1950). Egalement mentionné ingénieur en chef à Nobel Française (Annuaire 1950). Directeur technique de la Société Française des Glycérines, siégeant 67 Bd Haussmann, Paris (Annuaire, 1965).