Fondateurs de la Société Centrale de Dynamite - 1887

Fondateurs de la Société Centrale de Dynamite - 1887

 

Signatures d'actionnaires - 1887

 

En juin 1887 est fondée la Société Centrale de Dynamite, au capital de 16 millions de francs et dont le siège est fixé à Paris, 17 rue d'Aumale. Les membres fondateurs en sont les actionnaires des différentes sociétés Nobel de dynamite existant respectivement en France, Suisse, Italie, en Espagne et au Vénézuela. Les apports faits à la nouvelle Société Centrale de Dynamite comprennent 43 859 actions de ces différentes sociétés, converties en 31 000 actions de la nouvelle Société Centrale.

Ces principaux actionnaires sont connus. Aux côtés des banquiers, on note la présence de pionniers du site de Paulilles en 1870 ou 1875, tels Frédéric Combemale, Amédée Hoffer, André Mialane, Albert Le Play ou Georges Vian, fondateurs dans un premier temps en France, de la Société Générale pour la Fabrication de la Dynamite (1875). Pour la Suisse et l'Espagne se remarquent notamment le colonel Arnold (Suisse) et le négociant Pedro de Errazquin (Espagne). Ce petit nombre d'actionnaires cumule la majeure partie des actions de la nouvelle Société Centrale de Dynamite. Aux 31 000 actions qu'ils détiennent s'ajoutent enfin 1000 actions de 500 francs chacune, souscrites par divers particuliers.

 E. PRACA

 

DOCUMENT

Actions apportées par ses fondateurs

à la Société Centrale de Dynamite

(43 859 actions)

 

Apport conjoint et indivis de 43 859 actions, dont :

1. - 4 526 actions de la Société Générale pour la Fabrication de la Dynamite (Procédés et brevets A. Nobel) dont le siège est à Paris, 17 rue d’Aumale, entièrement libérées (société française).

2. - 5 958 actions de la Société anonyme Espagnole de la Dynamite et de Produits chimiques, dont le siège est à Bilbao (société espagnole).

3. - 20 426 actions de la Société Dynamite Nobel, dont le siège est à Isleten, canton d’Uri, Suisse (société italo-suisse, dite « Fusion »).

4. - 834 actions de la Société Continentale de Glycérines et Dynamites, dont le siège est à Paris, 53 rue de Châteaudun, entièrement libérées (société française).

5. - 2 755 actions de capital de la Société Nationale Vénézuélienne de la Dynamite Nobel, dont le siège est à Ciudad-Bolivar (société américaine).

6. - 8 360 actions de jouissance de la même Société Nationale Vénézuélienne de la Dynamite Nobel.

 

Fondateurs de la

Société Centrale de Dynamite

15-6-1887

 

Les apporteurs des 43 859 actions initiales sont :

- Colonel Joseph ARNOLD, membre du Conseil national suisse, demeurant à Altdorf, Suisse, provisoirement logé à Paris 31 rue des Mathurins.

- Léonce BLOCH, banquier, demeurant à Paris, 6 rue Auber.

- Alfred CHAUVELOT, directeur de sociétés d’assurances, demeurant à Paris, 108 rue de Richelieu.

- Frédéric COMBEMALE, ingénieur, demeurant à Porto, Portugal, logé à Paris, 3 rue Chauveau Lagarde.

- Pedro de ERRAZQUIN, propriétaire, demeurant à Bilbao, Espagne, logé à Paris, Grand Hôtel, boulevard des Capucins.

- Adrien GALINIE, ingénieur, demeurant à Avigliana, Italie, logé à Paris, rue Scribe.

- Jules Jacques GARNIER, ingénieur, demeurant à Paris, 14 rue de Berlin.

- Salomon HALFON, banquier, demeurant à Paris, 6 rue Auber.

- Germain HALPHEN, rentier, demeurant à Paris, 2 rue Blanche.

- Amédée HOFFER, ingénieur, demeurant à Paris, 3 rue Chauveau Lagarde.

- Joseph JAUCK, ministre des finances du canton d’Uri, demeurant à Altdorf, Suisse.

- Joseph LEVY, ingénieur, demeurant à Paris, 103 bd Malesherbes.

- André MIALANE, ingénieur, demeurant à Paris, 18 rue de l’Opéra.

- Eugène PEREIRE, ingénieur, demeurant à Paris, 6 rue Auber.

- Albert LE PLAY, docteur en médecine, demeurant à Paris, 3 rue du Regard.

- Emile RENAUDIN, propriétaire, demeurant à Paris, 101 rue de Lille.

- Georges Edmond VIAN, ingénieur, demeurant à Paris, 53 rue de Châteaudun.

 

 _____________________________________

SOURCES

A.N., Etude de Me Agnellet, notaire à Paris, statuts de la Société Centrale de Dynamite.

POUR EN SAVOIR PLUS

PRACA E., Patronat et direction de la dynamiterie de Paulilles en 1870, Site Amis de Paulilles, rubrique Administration/Patronat.

PRACA E., Société Générale pour la Fabrication de la Dynamite - Création - 1ère AG - 17 Juin 1875, Site Amis de Paulilles, rubrique Administration/Patronat.

PRACA E., Essor du patronat dynamitier. La Société Centrale de Dynamite et ses filiales (1887-1937). Conférence du 23-1-2014.