Victor BRULFER - Chimiste à Paulilles

Victor BRULFER - Chimiste à Paulilles

 

Né à Dieuze (Meurthe) le 20 février 1843, Victor Brulfer est le fils de Laurent Brulfer, employé originaire d’Haboudange (Moselle), et d’Emilie Leborgne[1]. Exerçant la profession de chimiste, domicilié avec sa mère à Arcueil (Val de Marne), il épouse le 6 octobre 1881 à Paris, Cécile Marie Julie Watremez, d’une famille originaire du Nord de la France[2]. Née à Paris le 21 mars 1859 (12e), celle-ci est fille de Charles Watremez ou Watremetz et d’Henriette Céline Simon. Pour l’époux, les témoins au mariage sont des amis, l’un voyageur de commerce, l’autre employé. Pour la mariée, les témoins sont un oncle, Paul Adolphe Godin, commandant en retraite, âgé de 81 ans, chevalier de la Légion d’honneur, et un cousin, Eugène Benoît Simard, entrepositaire de bières.

Auteur de plusieurs inventions, Victor Brulfer est notamment dépositaire en 1881 d’un brevet intitulé : « Procédé et appareil perfectionnés pour la fabrication de l’acide azotique[3] », et s'intéresse églement au celluloïd. Divorcé en janvier 1888, il épouse en secondes noces Irma Fournier. En 1896, âgé d’un peu plus de 50 ans, il figure comme chimiste à la dynamiterie de Paulilles sous la direction de l’ingénieur Louis Morache et réside avec son épouse sur le site industriel[4]. Originaire de l’est de la France comme plusieurs pionniers de la fabrique, Victor Brulfer fait partie des chimistes méconnus de la société Nobel de Paulilles.

E. PRACA



[1] Laurent Brulfer, né à Haboudange, Moselle, le 21 septembre 1807, marié à Dieuze en 1836.

[2] Publication de mariage : Journal des débats politiques et littéraires du 3-10-1881. Archives Ville de Paris, V4E 4336 : acte mariage n°559 du 6-10-1881. Victor Brulfer est domicilié rue de Paris à Arcueil, et son épouse rue du Moulin des Prés à Paris. Nom de famille : Watremetz ou Watremez. Pour l’épouse, état civil reconstitué de la ville de Paris, acte naissance sur fiche in V3E/N2244.

[3] Annales Industrielles, 14e année, 9-4-1882. Brevet n°14087.

[4] ADPO 10NUM6M259/148, recensement Port-Vendres, 1896. Mentionné âgé de 50 ans : 53 ans, selon acte de naissance. Le patronyme du recensement est orthographié Bruffer Victor, au lieu de Brulfer.

 

 

SOURCES

Archives Ville de Paris, Mariage Brulfer-Watremez.

ADPO, Recensement Port-Vendres, 1896.